Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONSEIL DES MINISTRES DU NOUVEAU GOUVERNEMENT : L'EXÉCUTIF FACE AUX DÉFIS DE L'APRÈS TABLE RONDE

Le gouvernement II de Boni Yayi II a tenu son premier conseil des ministres ce mercredi 27 août sous la présidence effective du Chef de l'Etat. A cette occasion, le Chef de l'Exécutif a entretenu ses nouveaux ministres sur les défis qui les attendent dans le cadre de leur mission républicaine, surtout aux lendemains de la table ronde de Paris.

Les nouveaux ministres, foulant pour la première fois la salle du conseil des ministres, ont eu l'occasion ce mercredi de toucher du doigt la réalité de l'activité gouvernementale. Ce premier conseil des ministres du nouveau gouvernement a surtout été l'occasion pour les nouveaux ministres, de prendre connaissance des principes fondamentaux de leur mission et pour les anciens une révision générale de cet exercice auquel ils sont assez familiers. Le Président Boni Yayi, à l'occasion, s'est attelé, dans son exposé liminaire à préciser les fondamentaux de sa gouvernance. Il a mis un accent particulier sur les défis de l'Exécutif aux lendemains de la table ronde sur le développement du Bénin, tenue dans la capitale française en juin dernier. "Nos priorités aujourd’hui, explique-t-il, c’est le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratique, l’efficacité de l’administration, l’intégrité publique, la gouvernance des secteurs stratégiques." S'agissant des axes-clés de sa gouvernance, Boni Yayi insiste sur la décentralisation et le développement local, la réforme du système éducatif qui met au fronton des priorités, la promotion de la formation professionnelle. L'un des temps forts de cette rentrée gouvernementale est incontestablement la lecture de la charte du gouvernement. Le président Boni Yayi exhorte les nouveaux ministres à faire des dix valeurs cardinales contenues dans cette charte, leur véritable bréviaire pour un meilleur succès de leur mission. Il s'agit, rappelle-t-il, la primauté de l’intérêt général, la responsabilité, l’intégrité, l’équité, la solidarité, la transparence, l’ouverture d’esprit, la civilité, la confidence et la reddition de compte. "Nous sommes là pour servir le peuple. Nous ne sommes pas autorisés à nous servir nous-mêmes. Les ministres sont tenus de déclarer leurs biens et nous aurons à prendre les dispositions afin que tous ceux qui sont nommés en conseil des ministres fassent la déclaration des biens", martèle-t-il. Revenant sur la question de la table ronde, Boni Yayi exhorte tous ses ministres à travailler d'arrache-pied en vue de faire triompher les nobles ambitions qui ont sous-tendu l'organisation de cette rencontre dont les conclusions constituent aujourd'hui la feuille route du gouvernement en matière de mobilisation de ressources. Il invite à ce sujet les membres du nouveau gouvernement à œuvrer dans le sens des réformes susceptibles d'accélérer le processus de décaissements pour que dans les douze mois à venir, les retombées de la table ronde, commencent par se faire sentir dans le porte-feuile de l'Etat.

Bruno OTEGBEYE (Cell.Com/PR)

Partager cet article

Repost 0